Présentation du Nokia Lumia 520

Publié le

Si vous cherchez un Smartphone abordable avec des performances correctes, le Nokia Lumia 520 est peut-être la réponse. Ce terminal d’entrée de gamme sous Windows Phone est un bon dans sa catégorie.

De l’extérieur, le design marque son appartenance à la gamme. Solidité, finition irréprochable, couleurs flashy pour une coque mate qui ne glisse pas malgré une longue utilisation.

À l’intérieur, Windows Phone 8, la plate-forme mobile de Microsoft, offre une interface agréable et plus pratique que celles de concurrents iOS (Apple) et Android. Elle est personnalisable en déplaçant les icônes ou en les redimensionnant selon leur fréquence d’utilisation. La praticité est maximale avec l’écran de déverrouillage et les tuiles dynamiques qui affichent directement les notifications (Facebook, messages...) qui évitent d’ouvrir chaque application.

Grâce à son OS fluide et intuitif, le Lumia 520 est réactif, et les applications répondent bien. Doté d’un processeur double-cœur Qualcomm S4 de 1 GHz, il délivre une puissance de calcul tout à fait acceptable avec ses 512 Mo de mémoire vive, à l’exception peut-être de jeux et autres services très consommateurs.

Les avis sont plus mitigés concernant l’écran IPS de 4 pouces (800 x 480p). À 235 ppi, la résolution est faible et la finesse d’affichage s’en ressent. Pourtant, l’écran reproduit assez fidèlement les couleurs et la luminosité alliée à un bon contraste et des angles de vision ouverts assurent le confort visuel de l’utilisateur, même dans les environnements lumineux. Utilisable avec des gants, cet écran est bien pratique les jours de grand froid.

En matière de multimédia, le Lumia s’en sort bien. Les photos et vidéos capturées par l’APN de 5 MP sont correctes, même si le niveau de détails et la netteté ne sont pas optimaux. Quant au côté audio, à faible volume, le rendu sonore est sans distorsion, mais le haut-parleur externe sature rapidement.


Au chapitre des points faibles, le Lumia 520 n’a qu’une faible autonomie (une journée) et ne permet donc pas sur une longue durée de jouer, de surfer sur internet ou d’utiliser le GPS, alors que Nokia propose deux excellents services de localisation et de navigation vocale (Nokia HERE maps et HERE Drive). Enfin, cet appareil souffre d’un indice DAS élevé.

Mais au final, il reste un excellent compromis pour profiter des atouts de Windows Phone et de Nokia, deux pointures sur leurs secteurs respectifs, sans y consacrer un budget trop élevé.

© pcpro.co.uk

© pcpro.co.uk

Publié dans Choisir ses outils